mardi, avril 23, 2024

News

Omega lance la nouvelle Speedmaster moonwatch

Omega Master

Déjà reconnue comme le chronographe le plus emblématique de la planète, l’OMEGA Speedmaster Moonwatch est lancée dans sa toute nouvelle édition, cette fois avec un cadran blanc laqué inspiré par l’exploration spatiale et le célèbre héritage de la collection.

Ce modèle captivant est très attendu par les fans de Moonwatch depuis novembre 2023, date à laquelle la toute première édition a été aperçue au poignet de l’ambassadeur de la marque OMEGA, Daniel Craig, lors de l’exposition Planet OMEGA à New York. Aujourd’hui, le design est enfin officiellement révélé et sera disponible à la vente.

La caractéristique la plus distinctive de la montre est son rare cadran blanc. Lorsque la Speedmaster originale a été créée en 1957, l’un des principaux objectifs des concepteurs était de produire un affichage facile à lire et d’une grande lisibilité. D’où les aiguilles et les index blancs sur un cadran noir. Sur cette nouvelle version, la couleur opposée donne le même résultat. Non seulement OMEGA a produit ce nouveau cadran en blanc avec des détails noirs et de nouveaux index appliqués, mais les concepteurs ont également ajouté le nom de la Speedmaster en rouge et ont donné à toute la surface une finition laquée brillante – c’est la première fois que cette technique est utilisée sur le cadran à gradins de la Moonwatch.

Pourquoi le blanc ? L’inspiration première de ce nouveau look est la couleur blanche et noire des combinaisons spatiales des astronautes, en particulier celles utilisées lors des sorties extravéhiculaires (EVA), telles que les sorties dans l’espace. Un lien authentique après tout, puisque la Speedmaster Moonwatch est officiellement portée par les astronautes de la NASA depuis 1965 et qu’elle est connue comme la première montre portée sur la Lune. En outre, depuis Apollo 13 en 1970, des lignes rouges apparaissent sur les combinaisons pour indiquer le grade du commandant.

Il existe également une autre raison particulière d’opter pour le blanc. En 1969, OMEGA a créé le prototype ALASKA I dans le cadre d’un projet secret de la NASA visant à concevoir la montre spatiale parfaite. Après des mois d’expérimentation, OMEGA a choisi un cadran blanc car il offre un coefficient de réflexion thermique particulièrement efficace. Le nom rouge de la Speedmaster sur le nouveau modèle est également un clin d’œil au boîtier rouge protecteur qui entourait la montre ALASKA I originale.

Au-delà du cadran blanc, OMEGA a encore plus à révéler dans la fabrication de la montre. Le garde-temps de 42 mm en acier inoxydable est présenté sur un confortable bracelet en acier inoxydable d’inspiration vintage, composé de cinq maillons arqués par rangée. Un look classique avec des détails polis et brossés. Deux autres versions sont également disponibles, l’une sur un bracelet en cuir noir microperforé avec des surpiqûres rouges et blanches, l’autre sur un bracelet en caoutchouc antibactérien avec un motif de surface lunaire en relief positif sur la face inférieure pour un confort et une esthétique accrus.

Pour les amateurs de Moonwatch, la lunette en aluminium anodisé noir de chaque garde-temps a reçu le fameux « Dot over Ninety » sur l’échelle tachymétrique, tandis qu’à l’intérieur, la montre est animée par le calibre Co-Axial Master Chronometer 3861 – la version la plus récente du légendaire calibre 321 auquel les astronautes ont fait confiance sur la lune.